International & Planète

Dépouillement sous tension après le vote

Le Mondesamedi 23 mai 2020
Restez informés en suivant LireLactu sur
Le leader du principal parti d’opposition du Burundi, Agathon Rwasa, a rejeté jeudi 21 mai au soir les résultats partiels de la présidentielle, portant sur 12 % des 119 communes, proclamés par les médias publics, accordant au candidat du pouvoir, Evariste Ndayishimiye, la victoire.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur