Economie & Entreprise Actu

Dans les Alpes, les saisonniers tentent de passer la crise

Le Mondemercredi 24 février 2021
Restez informés en suivant LireLactu sur
Dans son bureau de l’Ecole de ski de Chamonix, en temps normal, Jennifer Menez viendrait travailler six jours sur sept, pour y négocier des contrats, principalement avec des tour-opérateurs. Mais la saison n’est pas normale et cette mère de famille de 48 ans, vivant avec ses deux enfants, doit se contenter d’un jour de travail hebdomadaire.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur