Editorial - Analyses

Al-Baghdadi ou le parcours d'un monstre

Le Mondejeudi 6 décembre 2018
Restez informés en suivant LireLactu sur
Jeune, c'était un bon garçon, myope, un peu timide, introverti, studieux, assidu à la mosquée mais tout autant sur le terrain de foot, où ses copains l'appelaient " Maradona ". L'enfance d'un monstre est souvent ainsi : banale.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur