France

Scandale de l’IGS : preuves envolées et mystères judiciaires

L’affaire avait conduit à la dissolution de la police des polices parisienne. Depuis 2012, l’enquête piétine

Le Mondemercredi 18 septembre 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
Le scandale de l’inspection générale des services (IGS) de la Préfecture de police de Paris, qui végète depuis bientôt dix ans dans les limbes judiciaires, a connu ces dernières semaines, coup sur coup, deux rebondissements d’ampleur. D’un côté, la Cour de cassation a refusé le dépaysement de l’affaire malgré l’avis favorable du parquet général − une rareté.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur