France

Les élections allemandes, un risque pour Macron

Le parti vainqueur du scrutin du 26 septembre devra former une coalition, une situation porteuse d’incertitudes pour Paris, qui va prendre la présidence de l’Union européenne

Le Mondemercredi 15 septembre 2021
Restez informés en suivant LireLactu sur
Entre eux, ministres et hauts fonctionnaires l’appellent la « PFUE ». Dans moins de quatre mois, la France prendra la présidence tournante du Conseil de l’Union européenne, dont Emmanuel Macron fixera en grande partie l’agenda au premier semestre de l’année 2022.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur