France

Pour les municipales, les maires de droite redoutent les étiquettes

Après les faibles scores de LR aux européennes, des élus sortants ne revendiquent pas l’affiliation à leur parti et misent sur leur image locale

Le Mondemercredi 18 septembre 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
C’est une sorte de « ni ni » d’un genre nouveau : ni La Répu­blique en marche (LRM) ni Les Républicains (LR)… De nombreux maires de droites sortants éviteront toute étiquette aux prochaines municipales. En 2014, on se bousculait pour être de l’opposition nationale à François Hollande et une vague bleue avait déferlé sur le scrutin, emportant de nombreuses mairies socialistes.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur