Cinema

Le portrait d’une enfance au cœur battant

Ce premier long-métrage sensible et exaltant, adapté d’un livre d’Anna Woltz, évoque les émois de deux adolescents

Le Mondemercredi 18 septembre 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
Joyeux comme on peut l’être dans une famille aimante qui vous entoure et vous aide à grandir, Sam (Sonny Coops van Utteren), 11 ans, pense à la mort. Craignant qu’elle le surprenne, il s’astreint chaque jour à rester seul pour, plus tard, être prêt et aguerri quand tout le monde autour de lui sera parti.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur