France

Décrocher un portrait de Macron jugé « légitime »

A Lyon, un juge a relaxé deux auteurs du vol de la photo officielle du président de la République, appliquant « l’état de nécessité »

Le Mondemercredi 18 septembre 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
Le droit de décrocher le portrait du président de la République, afin d’avoir son oreille. Tel est en substance le sens qu’a voulu donner le juge Marc-Emmanuel Gounot, dans la surprenante décision rendue lundi 16 septembre, au tribunal de Lyon.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur