Idées

Ivan Sainsaulieu Les infirmières, « ni bonnes, ni nonnes, ni connes »

Le sociologue décrit les dynamiques de l’engagement du personnel soignant des hôpitaux, qui font face à l’épidémie malgré le manque de moyens, entre exigence professionnelle, ambiance de travail collective et contrainte productiviste

Le Mondelundi 30 mars 2020
Restez informés en suivant LireLactu sur
Malgré l’indigence des autorités, incapables de fournir à temps des lits et des masques au lieu de beaux discours ; malgré la menace de la maladie, et la fatigue accumulée antérieurement du fait d’un travail notoirement sous pression ; malgré les démissions, le turnover, le manque d’infirmiers, voire de médecins, les personnels hospitaliers font face.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur