Coronavirus

L’agriculture française cherche des bras et des débouchés

L’arrêt des marchés est un nouveau coup dur pour une filière agricole déjà confrontée à de nombreux défis liés à la crise due au coronavirus

Le Mondejeudi 26 mars 2020
Restez informés en suivant LireLactu sur
Interdiction des marchés de plein air sur le territoire national. La décision annoncée par le premier ministre, Edouard Philippe, lundi 23 mars, et effective dès le lendemain, a créé une déflagration dans les rangs des agriculteurs français. Pour de nombreux petits producteurs, l’arrêt des primeurs signe la fin d’un important canal de distribution.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur