International

En Corée du Sud, l’âpre combat du potentiel successeur de Moon

Cho Kuk, nommé au ministère de la justice, est attaqué par l’opposition, qui lui reproche son implication dans un scandale de népotisme

Le Mondemercredi 18 septembre 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
Potentiel successeur du président Moon Jae-in, l’éminent juriste Cho Kuk, nommé au ministère de la justice, n’en finit pas de se débattre dans un scandale dont la Corée du Sud a le secret.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur