France

Bridey veut des vérifications

Le Mondejeudi 12 septembre 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
Les faits remonteraient à 2016 et 2017. Selon Mediapart, durant cette période, Jean-Jacques Bridey, alors maire PS de Fresnes et président de la société d’économie mixte locale d’aménagement de Fresnes (Semaf), se serait fait rembourser en double des ­notes de frais.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur