France

Covid-19 : les élus locaux, « première ligne » touchée de plein fouet

Selon l’Observatoire de la démocratie de proximité et le Cevipof, 48 % des maires déclarent avoir été mal associés à l’état d’urgence sanitaire

Le Mondesamedi 21 novembre 2020
Restez informés en suivant LireLactu sur
L’ampleur du choc suscité par l’apparition du coronavirus n’en finit pas de malmener nos croyances sur la solidité de nos organisations économiques, sociales et politiques. L’épidémie n’a pas touché de manière homogène le corps social et les territoires.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur