France

La convention climat amère après la sortie d’Emmanuel Macron

Les 150 citoyens dénoncent un « pied de nez » du chef de l’Etat, alors qu’un moratoire sur la 5G figure parmi leurs propositions

Le Mondejeudi 17 septembre 2020
Restez informés en suivant LireLactu sur
C’est une boutade qu’ont peu goûtée les membres de la convention citoyenne pour le climat. « Oui, la France va prendre le tournant de la 5G », a lancé Emmanuel Macron, lundi 14 septembre, devant des entreprises du numérique, en ironisant sur ceux qui préféreraient « le modèle amish » et le « retour à la lampe à huile », au lendemain de la demande de moratoire de 70 élus de gauche et écologistes.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur