Coronavirus

« La situation étant inédite, difficile de prévoir ce qui va se passer »

Pour le professeur Pierre Thomas, la priorité est la prise en charge des patients hospitalisés en psychiatrie et qui vont être atteints par le virus

Le Mondejeudi 26 mars 2020
Restez informés en suivant LireLactu sur
Le professeur Pierre Thomas, chef du pôle de psychiatrie du CHU de Lille, est coprésident du Comité national de pilotage de la psychiatrie. Le confinement oblige les services psychiatriques à se réorganiser. Concrètement, comment cela se passe-t-il ?
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur