Planète

Le virus ralentit, mais la tension reste forte dans les hôpitaux

Alors que le pic de la deuxième vague semble franchi, le gouvernement appelle à maintenir la vigilance

Le Mondesamedi 21 novembre 2020
Restez informés en suivant LireLactu sur
Ce n’est pas parce que le niveau de la marée a baissé que nous pouvons sortir en toute quiétude dans la rue. » D’une phrase, le ministre de la santé, Olivier Véran, a résumé, jeudi 19 novembre lors de son point hebdomadaire, la posture d’équilibriste que tente de tenir le gouvernement alors que les premiers signaux de reflux de la deuxième vague de Covid-19 commencent à se manifester.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur