Planete

A Bure, " on ne nous atomisera jamais "

Le Mondejeudi 12 janvier 2017
Restez informés en suivant LireLactu sur
Ce matin de janvier, le village de Bure (82 habitants), aux confins de la Meuse et de la Haute-Marne, est figé sous un glacis de poudre blanche. A un vol de corneille, le bois Lejuc, théâtre à l'été 2016 d'une guérilla champêtre, semble abandonné aux sangliers et aux chevreuils, dont les traces se dessinent dans la neige fraîche.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur