Culture

A Paris, des expositions pour commencer l'année en beauté

Le Mondejeudi 12 janvier 2017
Le Louvre proposera trois expositions sur l'art hollandais du XVIIe siècle. " Vermeer et les maîtres de la peinture de genre au Siècle d'or " mettra en évidence l'émulation entre des artistes qui rivalisaient de raffinement dans la composition de scènes du quotidien idéalisées. La collection de l'Américain Thomas Kaplan, l'un des ensembles privés les plus complets de tableaux de la période, et une exposition de dessins retraçant le développement de la scène de genre aux Pays-Bas compléteront cette programmation.
Au Louvre du 22 février au 22 mai.L'Afrique
La place de l'Afrique dans la création artistique est au cœur d'une série d'expositions. La première, " L'Afrique des routes " (Musée du quai Branly), s'attachera à montrer que les échanges culturels panafricains et extra-africains ont débuté plusieurs millénaires avant l'ère des colonisations. " Yallah Africa " (Institut du monde arabe) insistera sur la multiplicité des contacts entre les cultures du sud et du nord du Sahara. " Art Afrique, le nouvel atelier " (Fondation Louis-Vuitton), exposition en trois volets autour de l'art contemporain africain, s'associera à " Afriques capitales " (La Villette), dédiée à la création dans les grandes villes africaines. Enfin, l'Afrique sera l'invitée d'honneur de la foire Art Paris.
Au Musée du quai Branly du 31 janvier au 12 novembre, à l'IMA du 3 avril au 16 juillet, à la Fondation Louis-Vuitton du 26 avril au 28 août, à La Villette, du 23 mars au 21 mai, à Art Paris du 30 mars au 2 avril.Pissarro
Deux expositions sur Pissarro en 2017. La première, " Camille Pissarro, le premier des impressionnistes " (Musée Marmottan), retracera l'œuvre de cette figure tutélaire de l'impressionnisme, de sa jeunesse dans les Antilles danoises jusqu'à ses grandes séries urbaines. La seconde, " Pissarro. La nature retrouvée " (Musée du Luxembourg) se concentrera sur les deux dernières décennies.
Au Musée Marmottan du 23 février au 2 juillet, au Musée du Luxembourg, du 21 mars au 23 juillet.François Morellet
L'exposition " François Morellet, le retour " (Monnaie de Paris), qui s'inscrit dans le cadre des 40 ans du Centre Pompidou, a été imaginée comme un dialogue entre la vision du plasticien disparu en mai 2016, la collection du Musée national d'art moderne, l'architecture des lieux et la Seine, et mettra en scène les projets de ce précurseur du minimalisme par des installations monumentales.
A la Monnaie de Paris, du 24 février au 6 mars." L'Esprit français "
" L'Esprit français, contre-cultures en France 1969-1989 " (La Maison rouge) cherche à identifier une singularité nationale, mélange d'idéa--lisme et -d'irrévérence, d'humour noir et d'érotisme, qui va marquer les mouvements d'émancipation et de contestation et créer des formes d'avant-garde donnant des lettres de noblesse aux cultures populaires.
A La Maison rouge, du 24 février au 21 mai.Paysages et mysticismes
" Le Paysage mystique. De Monet à Kandinsky " (Musée d'Orsay) enquête sur ce que la représentation des paysages chez Gauguin, Hodler, Klimt, Munch ou Van Gogh recèle de traditions mystiques, qu'elles soient laïques, catholiques et protestantes ou dans un sentiment de symbiose avec la nature.
Au Musée d'Orsay, du 14 mars au 25 juin.Les jardins
Dès la Renaissance en Europe, le jardin devient une œuvre d'art total, qui, au fil des siècles, va s'ouvrir au monde et au paysage. Conçue comme une promenade à travers peintures, sculptures, photos, dessins, installations, environnements sonores et olfactifs, " Jardins " (Grand Palais ) entend retracer six siècles de créations qui se révèlent autant comme des objets de transfert culturel que des moyens d'appréhender un monde changeant.
Au Grand Palais du 15 mars au 24 juillet.Shoah et BD
Avec La bête est morte !, un album dessiné par Calvo qui raconte la seconde guerre mondiale sous forme de satire animalière, la Shoah est devenue un sujet de fiction dès 1944. Soit après la Libération, mais avant même la chute d'Hitler, qu'il annonçait. Le Mémorial de la Shoah propose un premier inventaire de cette représentation dans le 9e art jusqu'à aujourd'hui.
Au Mémorial de la Shoah du 19 janvier au 30 octobre.Le centenaire Rodin
L'exposition du centenaire de la mort de Rodin, qui se tiendra au Grand Palais, convoquera ses collectionneurs, mais aussi Carpeaux, Claudel, Bourdelle, -Brancusi ou Picasso. Le -Musée Rodin, lui, présentera " Kiefer-Rodin. Cathédrales ", carte blanche au plasticien allemand Anselm Kiefer, qui confrontera son travail à -celui d'un des pères de la sculpture moderne.
Au Grand Palais du 22 mars au 31 juillet, au Musée Rodin, du 14 mars au 22 octobre.Rétrospective Walker Evans
Avec l'exposition " Walker Evans, un style spectaculaire ", le Centre Pompidou retracera la totalité de la carrière du photographe américain, de ses débuts à la fin des années 1920 jusqu'aux Polaroid des années 1970.
Au Centre Pompidou du 26 avril au 14 août.p
Emmanuelle Jardonnet
LireLactu
Parcourir
Rechercher

Sources
Challenges
Courrier international
EL PAÍS
L'Humanité
La Croix
La Vanguardia
Le Figaro
Le Monde
Le Parisien
Les Echos
Libération
NY Daily News
Sciences et Avenir