Economie & Entreprise

Ultime sursis pour la compagnie aérienne Aigle Azur

L’avenir de l’entreprise semble suspendu aux deux seules offres encore en lice, celles d’Air France et d’Air Caraïbes

Le Mondemercredi 18 septembre 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
Un ultime sursis pour Aigle Azur et ses 1 150 salariés. Le tribunal de commerce d’Evry a accordé, lundi 16 septembre, un délai supplémentaire de deux jours aux candidats à la reprise de la compagnie aérienne française pour améliorer leurs offres. Ces derniers ont désormais jusqu’à mercredi 18 septembre minuit pour peaufiner leurs projets de reprise.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur