International

Sanctions partielles de l’UE contre les militaires putschistes

Le Mondemercredi 24 février 2021
Restez informés en suivant LireLactu sur
Trois semaines après le coup d’Etat militaire en Birmanie, et alors que la répression durcit, l’Union européenne n’a visiblement plus d’espoir que ses appels pour un retour à la démocratie soient entendus. Réunis à Bruxelles, les 27 ministres des affaires étrangères ont lundi 22 février dès lors adopté un projet de « mesures ciblées » visant des responsables du putsch du 1er février.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur