France

Psychiatrie : des règles pour limiter les abus

Le Mondemardi 21 mars 2017
Restez informés en suivant LireLactu sur
Un patient violent hospitalisé en psychiatrie et susceptible d'être dangereux pour lui-même ou pour les autres ne devrait pas être enfermé plus de douze heures et attaché plus de six, même si des prolongations limitées sont possibles.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur