Economie & Entreprise Argent

Quand le client renonce à sa rétractation

Le Mondesamedi 21 novembre 2020
Restez informés en suivant LireLactu sur
Dans certaines situations, la personne qui achète un bien ou un service bénéficie d’un « droit de rétractation », lui permettant de revenir sur sa décision : elle obtient alors l’« anéantissement » du contrat qu’elle regrette d’avoir signé. Sauf si elle accomplit ensuite des actes « incompatibles » avec cette renonciation, comme le montre l’affaire suivante.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur