International

Pakistan : le pouvoir pris au piège du blasphème

Le premier ministre est sous la pression des extrémistes, qui exigent l’expulsion de l’ambassadeur de France

Le Mondejeudi 22 avril 2021
Restez informés en suivant LireLactu sur
C’est une affaire qui empoisonne le Pakistan et met en difficulté le premier ministre, Imran Khan. L’ambassadeur de France, Marc Baréty, est au centre, depuis plus de six mois, de tensions extrêmes, alimentées par les islamistes radicaux qui réclament son expulsion et menacent la stabilité du pays.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur