International

Remous en Inde après le " cadeau " fiscal de Paris

Le Mondemardi 16 avril 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
Le Parti du Congrès n'a pas perdu de temps. Trois heures à peine après la publication des révélations du Monde sur l'effacement, par la France, de 143,7 millions d'euros de dettes fiscales à un industriel indien associé à Dassault, alors que se négociait la vente des 36 Rafale en  2015, le parti d'opposition a organisé une conférence de presse, samedi 13  avril à la mi-journée.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur