Idées

Nicolas-Jean Brehon Un « no deal » trop coûteux pour l’UE, trop risqué pour le Royaume-Uni

L’économiste identifie les enjeux budgétaires d’une sortie sans accord des Britanniques, dont le plus important : le règlement des engagements juridiques et budgétaires antérieurs à 2019

Le Mondejeudi 12 septembre 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
L’hypothèse d’une sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne (UE) sans accord doit être envisagée. Même si les enjeux, de part et d’autre, sont très différents, ce serait, sur le plan budgétaire et pour les deux parties, une très mauvaise nouvelle. Pour l’UE, il y a trois sujets budgétaires distincts.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur