Editorial - Analyses

Le 4 août de Mélenchon, ou l'antifascisme trahi

Le Mondemercredi 3 mai 2017
Restez informés en suivant LireLactu sur
Quel que soit le dénouement de la présidentielle, on peut d'ores et déjà constater que l'année 2017 y aura marqué l'agonie de l'antifascisme. Encore récemment, ce combat mobilisait les consciences au-delà des clivages partisans. Désormais, c'est la critique de cette tradition qui a le vent en poupe : un peu partout, face à l'antifascisme, on fait front.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur