Coronavirus

Le renfort de l’armée, une « mission » en trompe-l’œil

Malgré le déploiement d’un hôpital sous tente à Mulhouse, l’outil militaire n’est plus conçu pour une opération nationale de secours

Le Mondejeudi 26 mars 2020
Restez informés en suivant LireLactu sur
Un troisième vol militaire d’évacuation, avec à son bord six ­patients malades du Covid-19, est parti mardi 24 mars de Mulhouse vers les hôpitaux civils de Brest et Quimper, a annoncé le ministère des armées.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur