France

Migrants : une filière de passeurs en procès à Lyon

Le procureur a requis, jeudi, des peines de trois à huit ans de prison ferme contre les dix principaux prévenus

Le Mondesamedi 15 février 2020
Restez informés en suivant LireLactu sur
Le procureur a fait les comptes. A raison de deux à trois voyages par semaine, il a estimé que le réseau de la « route des Alpes », jugé cette semaine par le tribunal correctionnel de Lyon, a favorisé au total le passage de 1 500 migrants en situation irrégulière, à travers la frontière franco-italienne, entre 2016 et 2018.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur