France

Entre les écologistes et le sport, « je t’aime moi non plus »

Opposé, par culture politique, au sport business, EELV doit désormais gérer des villes accueillant des événements sportifs

Le Mondejeudi 17 septembre 2020
Restez informés en suivant LireLactu sur
Est-ce un amour déçu ou une franche hostilité ? Depuis leur succès en juin, les nouveaux maires et élus Europe Ecologie-Les Verts (EELV) multiplient les déclarations ­concernant le sport de haut niveau. L’édile de Lyon, Grégory Doucet, a ainsi vivement critiqué le Tour de France, qui s’arrêtait dans sa ville les 12 et 13 septembre.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur