Idées

Protéger l’université contre le dévoiement militant

L’enquête réclamée par Frédérique Vidal ne doit pas être confiée au CNRS, mais à une instance indépendante du ministère, estime un collectif de 130 universitaires, parmi lesquels Nathalie Heinich, Pierre Nora et Pierre-André Taguieff

Le Mondemercredi 24 février 2021
Restez informés en suivant LireLactu sur
Le 16 février, la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Frédérique Vidal, a créé l’événement en alertant sur la présence de l’« islamo-gauchisme » à l’université et en demandant qu’une mission d’évaluation de ce risque soit confiée au CNRS.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur