Carnet

Au lieu de stigmatiser l'Europe de Schengen, pensons plutôt à l'améliorer

Le Mondejeudi 12 janvier 2017
La fuite du terroriste de Berlin, Anis Amri, par les Pays-Bas, puis la France, pour finalement parvenir à Milan, a provoqué une avalanche de critiques sur Schengen, désigné comme bouc émissaire. " Nos frontières sont des passoires ", " retrouvons nos frontières " : voilà les slogans martelés par nos souverainistes.
Accès requis pour lire la suite de cet article
LireLactu
Parcourir
Rechercher

Sources
Challenges
Courrier international
EL PAÍS
L'Humanité
La Croix
La Vanguardia
Le Figaro
Le Monde
Le Parisien
Les Echos
Libération
NY Daily News
Sciences et Avenir