Supplément

Promenade en forêt numérique

Le Mondemardi 21 mars 2017
Restez informés en suivant LireLactu sur
Apprendre à bien gérer les peuplements et les chantiers forestiers avait une limite : la lenteur des -arbres à pousser… Celle-ci empêchait l'étudiant en sylviculture de visualiser les effets des choix qu'il effectuait lors d'exercices de formation. Chacun en était réduit à les imaginer, par-delà les années.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur