Idées

Pierre-Noël Giraud Vivre avec des risques extrêmes

Pour l’économiste, Etats et grandes entreprises doivent adopter une nouvelle culture du risque, à double détente : l’une pour le long terme, l’autre pour la survenue des crises

Le Mondelundi 13 juillet 2020
Restez informés en suivant LireLactu sur
Les crises engendrées par la pandémie de Covid-19 devraient profondément transformer la perception, par les gouvernements et les populations, de la nature des risques extrêmes, de leur probabilité d’occurrence et des moyens d’y faire face. On va d’ailleurs probablement passer, dans ce domaine, d’un excès à l’autre.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur