France

La République en marche craint la déroute aux municipales

Les premiers sondages, défavorables, poussent LRM à renoncer à certaines grandes villes et à nouer des alliances avec les maires sortants

Le Mondejeudi 10 octobre 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
Des ambitions revues à la baisse. Au lendemain des élections européennes, les dirigeants de La République en marche (LRM) rêvaient d’une vague macroniste lors du scrutin municipal de mars 2020, en nourrissant des espoirs de conquête dans plusieurs grandes villes, comme Paris, Lyon ou Marseille.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur