International

L'extrême droite talonne la gauche en Finlande

Le Mondemardi 16 avril 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
Ils étaient encore à moins de 10  % des intentions de vote en  décembre  2018. La scission du parti, après l'OPA menée sur les postes-clés par sa frange radicale en  juin  2017, semblait avoir condamné l'extrême droite finlandaise, privée de ses cinq ministres dissidents, à jouer les seconds rôles.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur