Editorial - Analyses

Au Venezuela, l'énergie du désespoir

Le Mondemardi 16 avril 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
J'ai passé une grande partie de mon enfance sur une plage aux eaux marron du Venezuela, à Machurucuto, dans l'Etat de -Miranda. Toute la journée, mes amis et moi nous régalions de mangues, de biscuits. A présent, la crise voile les souvenirs. Revenue sur la plage il y a quelques mois, j'ai vu des gens de villages voisins chercher les mangues dans les jardins et les emporter en charrette.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur