Culture

« L’espace public est terriblement hostile »

L’architecte Chantal Deckmyn estime que les vertus éducatives et citoyennes de la ville sont en voie de disparition

Le Mondesamedi 21 novembre 2020
Restez informés en suivant LireLactu sur
Architecte et urbaniste, Chantal Deckmyn a étudié la philosophie, la psychanalyse, l’anthropologie, la sociologie. Dans l’ouvrage Lire la ville.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur