International

L’UE étale ses divisions sur le sort des migrants en Méditerranée

A peine une dizaine de pays acceptent la répartition proposée par Berlin et Paris

Le Mondejeudi 10 octobre 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
C’est un tout petit pas vers davantage de solidarité entre Etats européens pour l’accueil des migrants : mardi 8 octobre, à Luxembourg, « une dizaine de pays », selon Amélie de Montchalin, la secrétaire d’Etat française aux affaires européennes, ont rallié une initiative franco-allemande de soutien à l’Italie et à Malte.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur