Planète

Au Royaume-Uni, une prise de conscience incomplète

Le gouvernement a mis en œuvre une série de mesures, sans suffisamment prendre en compte l’environnement global des personnes obèses

Le Mondejeudi 8 avril 2021
Restez informés en suivant LireLactu sur
Boris Johnson l’a déclaré sans fard à la suite de son séjour à l’hôpital, en avril 2020 : « J’étais trop gros ». Le premier ministre britannique en est depuis persuadé : c’est parce qu’il était obèse (110 kg pour 175 cm, soit un indice de masse corporelle supérieur à 30) qu’il a développé une forme grave du Covid-19.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur