Science et Médecine

Un héritage néandertalien à double tranchant contre le Covid-19

Le Mondemercredi 24 février 2021
Restez informés en suivant LireLactu sur
Il y a quelques mois, Svante Pääbo (Institut Max-Planck d’anthropologie évolutionniste, Leipzig) et Hugo Zeberg (Institut ­Karolinska, Stockholm) avaient publié une étude suggérant qu’un fragment d’ADN du chromosome 3 hérité de Neandertal ­favorisait la survenue de formes graves de Covid-19.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur