Carnet

Chris Killip

Photographe

Le Mondesamedi 17 octobre 2020
Restez informés en suivant LireLactu sur
Le Britannique Chris Killip n’avait pas en tête de montrer la désindustrialisation, la déprime et le délitement social propres aux ­années Thatcher. Mais c’est pourtant bien cela que ses images en noir et blanc, d’une beauté mélan­colique, ont fini par représenter pour la postérité.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur