Societe

Le camp Raoult ne lâche pas

CHLOROQUINE Risques exagérés, « lynchage médiatique »… Les arguments des défenseurs du médicament prôné par le Pr Raoult ne manquent pas face aux études doutant de son efficacité.

Le ParisienPamela Rougerie
Restez informés en suivant LireLactu sur
Le remèdenourrissait tous les espoirs. Notamment auprès de patients qui le demandaient. Mais c’était au début de la pandémie et aujourd’hui, sa cote de popularité — et celle de son promoteur, le professeur Didier Raoult — fléchit.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur