Economie

Ils sont (un peu) moins livrés à eux-mêmes

Social Alors que les livreurs à vélo s’organisent, comme les VTC, pour défendre leurs conditions de travail, la start-up Deliveroo fait un premier pas vers eux. Elle leur propose une assurance gratuite. Une première.

Le ParisienDamien Licata Caruso
Restez informés en suivant LireLactu sur
Ils brûlent autant de calories qu’ils en livrent. Depuis plusieurs mois, les livreurs à vélo de repas envahissent les grandes villes, comme les VTC avant eux. Comme les VTC, ils sont souvent autoentrepreneurs mais travaillent pour des plates-formes de mise en relation.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur