Politique

Edouard Philippe découvre « l’enfer » de Matignon

En première ligne face au Covid-19, le Premier ministre, d’« humeur sombre » selon ses proches, ne décolère pas des attaques de l’opposition et sait qu’on peut faire de lui un fusible après la crise.

Le ParisienOlivier Beaumontet Nathalie Schuck
Restez informés en suivant LireLactu sur
Dans le huis closdu petit déjeuner téléphonique de la majorité, la métaphore guerrière a saisi tout le monde : « Lorsqu’un militaire doit lâcher une bombe, si on lui explique en vol qu’il va passer en cour martiale parce qu’il a raté son objectif à un mètre près, il va faire huit fois le tour !
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur