Societe

Comme un froid

Le Parisienmercredi 11 janvier 2017
Restez informés en suivant LireLactu sur
« Nos services d’urgence sont à la limite de leurs capacités. » Cette phrase, lancée hier soir par Marisol Touraine, ministre de la Santé, a jeté comme un froid. Comment expliquer en effet que nos hôpitaux soient déjà saturés alors que l’épidémie de grippe, un phénomène qui revient chaque année, n’en est encore qu’au début de sa phase ascendante ?
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur