Politique

Suppression des allocs, Blanquer hérisse les Marcheurs

En confirmant qu’il songe à sanctionner les parents d’enfants violents, le ministre de l’Education s’attire des critiques.

Le ParisienRomain Baheux,Pauline Théveniaud
Restez informés en suivant LireLactu sur
La majorité n’a pas tardé à sortir les herses ! Et avec une vivacité rarement vue. La possibilité, sérieusement étudiée par le ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer — comme nous l’avons révélé hier —, de priver d’allocations les parents « complices d’une évolution violente » de leur enfant a été accueillie par une salve de réactions résolument hostiles, sur Twitter notamment.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur