Economie

Gifi, le bon génie de Tati

Social Philippe Ginestet, le fondateur et propriétaire de l’enseigne de décoration à bas prix Gifi, se dit prêt à sauver la marque au vichy rose et blanc. Il a déposé une offre hier.

Le ParisienCatherine Gasté
Restez informés en suivant LireLactu sur
Le SOS des salariés de Tati a semble-t-il été entendu. Un jour à peine après le lancement de la pétition en ligne intitulée « Tati en danger ! » ( nos éditions du 20 avril), une bonne nouvelle est tombée pour les 1 700 salariés de l’enseigne au vichy rose et blanc mise en vente en février et suspendue au compte à rebours du dépôt de bilan prévu début mai.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur