Sports nationaux

Alaphilippe avec panache

Le ParisienChristophe Bérard
Restez informés en suivant LireLactu sur
Le rictus de la souffrance puis la  brûlure de l’amertume. Julian Alaphilippe a longtemps cru que les dieux du cyclisme qui le cajolent avec tendresse depuis plusieurs mois étaient encore sur sa selle quand il a placé une attaque violente à 800 m du sommet.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur