Economie

La concurrence est plutôt soulagée

Le ParisienBoris Cassel
Restez informés en suivant LireLactu sur
Orange Bank était devenu l’épouvantail des patrons des banques françaises. Son offre était totalement inconnue mais tous paniquaient à l’idée de subir ce que Free a imposé au secteur de la téléphonie : un tsunami. « Ces gens peuvent se permettre de perdre de l’argent pendant longtemps », s’inquiétait récemment le patron de la banque de détail d’un grand réseau.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur