Politique

A droite, le spectre de la défaite

Si François Fillon affiche une détermination inébranlable, certains dans son propre camp envisagent déjà l’après s’il est éliminé dès le premier tour.

Le Parisien@olivierbeaumont,Olivier Beaumont
Restez informés en suivant LireLactu sur
C’est une petite musique qui gagne du terrain au sein des Républicains. Et si François Fillon était tout simplement battu dès le premier tour de l’élection présidentielle ? Ce qui serait une première dans l’histoire de la droite ! En tout cas, pour certains, le seuil d’alerte est déjà atteint, entre les mauvais sondages et les retours « catastrophiques du terrain », se morfond un baron du parti.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur